vendredi 30 octobre 2009

Sizzla - Elysée Montmartre, Paris 25-10-09

Dimanche 25 octobre à Paris : L'annonce a eu l'effet attendu puisque le concert est "sold-out" depuis 3 semaines. 1200 personnes se sont présentées à l'Elysée Montmartre ce soir pour voir Sizzla Kalonji! Chacune de ses apparitions attire autant les foules (rappelez-vous les deux concerts à l'Elysée en 2007!). Ce premier concert étant complet, ils ont rajouté une seconde date le lendemain (26/10/09) : Complet!
Ce fut un tel succès que Sizzla revient à Paris le 02 décembre pour une ultime date parisienne. Il sera également le 21 novembre à Vernouillet, près de Paris.

Revenons à nos moutons. La Spyda Team occupe la scène pendant une demie heure de 19h30. Arrivé en retard, je n'ai rien vu de ce concert. Donc aucun avis.

Se mettent en place les membres du Firehouse Crew. Aucun guitariste, ce qui a déjà vu sur ses premières dates européennes. Bizarre pour une musique basée sur la rythmique! Ils se mettent en œuvre avec quelques riddims bien concoctés, dont le "truth & rights".
Débarquent ensuite deux membres du Judgement Yard : Joseph Shepperd & Teflon. Que dire, si ce n'est que c'est loin d'être excellent. Deux gros gueulards sans intérêt. Passons vite et attendons en silence Sizzla.

Bientôt 21h et le MC annonce Sizzla. La même intro avec le style hollywoodien que l'on connaît. Et puis il débarque!! Le FEU direct. Son arrivée s'effectuant toujours sur "holding firm" en medley avec "humble thought", pas de surprise, mais toujours le même effet :

video

Une première grosse demie heure reggae avec ses tunes habituelles, plus une nouveauté ("Smoke marijuana") dont voici la liste exhaustive :
02. Holding firm > humble thought
03. Got it right there
04. Smoke Marijuana
05. Mash Dem Down
06. Simplicity
07. Why Should I
08. Trod Mt. Zion
09. Good ways > Praise Ye Jah
10. Guide Over Us
11. Words Of Divine
12. Woman I Need You
13. Irresistible
14. Haven't I Told You
15. Thank U Mamma
16. Give Me A Try

Ce qui est appréciable est qu'il ne pull up relativement peu sur cette partie et qu'il ne "s'excite" pas (contrairement aux shows hollandais!). C'est agréable.
C'est après "solid as a rock" que le show commence à devenir dancehall. Et là, c'est le déluge de tunes et l'Elysée chavire sous le flow de Sizzla. C'est indescriptible la façon dont c'était le feu! Ce moment dure un bon quart d'heure (certains diront que c'est peu après tout) :
Solid as a rock
Ultimate Hustler
Taking Over
Get to the point
Karate
Run out pon dem
I'm With The Girls
Frontline

La fin du concert revient sur des sonorités plus reggae (Bless Me, Thanks and praise to the creator, Really and trully, Be Strong ainsi que deux tunes de son nouvel album Ghetto Youthology : Jah Love et Black Man In The White House)
Et là, je (on, en général je pense) m'aperçois que son show est "fabriqué" et très pensé pour les européens. Un Sizzla hypocrite qui n'hésite pas à dire "black and white men in da white house"! N'est-il pas celui qui a dit "burn da white men" et qui a des propos homophobes? Il n'a cessé de répéter ses "peace and love". C'est beau sur le papier, et j'espère honnetement qu'il le pense....L'occasion de lui demander devrait se présenter lors d'un prochain interview :)

Au final, un concert de qualité (même si je continue à penser qu'il est venu avec un show très bien pensé) et un quart d'heure dancehall explosif! Sizzla a mis çà très très haut ce soir à l'Elysée. Une tournée à ne pas manquer!

dimanche 18 octobre 2009

Festi'Val de Marne 17 octobre 2009

Le Festi'Val de Marne édition 2009 a célébré le retour pour cette édition des musiques jamaïcaines à sa programmation. "Sur la route du reggae" proposait une sélection hétéroclite : Des jamaïcains, un hollandais et des français.


Mis à part la musique, de nombreux stands de prévention sont présents pour avertir les festivaliers sur les dangers de l'alcool, la drogue, etc. L'opération capitaine de soirée permet d'obtenir des boissons gratuites! Au niveau organisation, ils sont toujours au top et nombres de salles parisiennes devraient prendre exemple sur eux!
Un grand chapiteau rassemble les têtes d'affiche du festival avec des prestations d'une heure chacun et au menu : Ziggi & the Renaissance band, Jim Murple Memorial, Michael Prophet et Twinkle Brothers. Le petit chapiteau, quant à lui, expose les groupes avec des prestations de 40 minutes : Colocks, 8'6 crew, Kanka et Tu Shung Peng.
C'est sous une fraicheur hivernale qu'un millier de personnes se sont réunies afin de célébrer la Jamaïque.

A notre arrivée, Colocks a déjà commencé son set et Ziggi se prépare sous le grand chapiteau. Il est l'heure pour nous de se diriger vers la grande scène et de se détourner du groupe français.
Déjà vu à Bretigny sur orge en février dernier (voir report), il a parcouru toutes les scènes européennes afin de promouvoir son album "In transit". Artiste super agréable, il a mis le feu sous le chapiteau (c'est mon coup de coeur du festival et mon concert préféré) avec ses titres dancehall ("cry murdah", "shackles and chains", etc.). Il a repris un titre de Carlos Santana, "Black magic woman", de la plus belle des manières.

Il quitte la scène après une heure d'un show terrible sur son hit "Girl I need to tell you this".


Nous décidons d'aller faire un tour en backstage et voir si des interviews sont possibles. On note que Michael Prophet sera libre vers 22h15. RDV est pris!

Le ska festif de 8'6 crew fait bouger un grand nombre de personne dans le petit chapiteau. Leur prestation s'achève et les personnes se dirigent vers la grande scène où Jim Murple Memorial a commencé son set. Alternant rocksteady, ska, reggae, leur prestation peine face à celle de Ziggi. Ils ont invité sur scène quelques guests dont la fille de la chanteuse, Nina.

A peine leur set terminé, on entend la basse du groupe dub Kanka.

A 20h, le Dub Asante band se met en place et fait une introduction rapide. Michael Prophet débarque sur scène avec son hit "Fight it to the top".

Pendant une heure il va nous faire part de sa joie avec une excellente prestation où l'on peut entendre une bonne version de "gunman", "mash down Rome", etc. Il part sur "one a dem".

A la fin de sa prestation, nous sommes convié à son interview. Du coup, nous n'avons vu que quelques minutes de Twinkle Brothers des backstages. Un set puissant où les massives du 1er rang chantent en choeur!

Plus de 6 heures de reggae à Villeneuve St Georges et une édition réussie. L'accueil, l'organisation et les spectacles sont à la hauteur d'un tel évènement.
Big up à Virginie pour son accueil ainsi qu'à Jérome pour nous avoir réservé ce créneau avec Michael Prophet!

samedi 10 octobre 2009

Rootz Underground & Danakil - Olympia, Paris 6 octobre 2009

Mardi soir avait lieu le concert évènement de la rentrée. Evènement? oui, au final ce fut un véritable tremblement de terre artistique à l'Olympia. Les 2400 personnes (non, vous ne rêvez pas!!) ont vibré au son de Rootz Underground et Danakil.

A 19h, une foule déjà bien compacte attend devant la salle mythique parisienne. Arborant leurs t-shirts Danakil, nombres d'entre eux se sont déplacés pour le groupe de la région parisienne. Avec un album auréolé et une sortie d'un double album live (cd+dvd), ils ont une maintenant une certaine notoriété. Pour le moment, c'est Rootz Underground qui s'y colle.

Déjà vu en première partie d'Alpha Blondy (voir revue), ils reviennent ce soir pour introduire leur futur album. Eux aussi ont reçu plusieurs prix internationaux (dont le titre de meilleur album musique du monde par le magazine Playboy) et commencent à obtenir une reconnaissance. A des milliards de lumière de la musique produite sur leur ile natale, ils trouvent un public en dehors de Jamaïque. Mixant reggae roots, rock, ska et une nouveauté du rap sur leur nouveau titre "rastaman experience", ils ont enflammé l'Olympia!! Une heure d'un show excitant, psychédélique (du aux sonorités de leur synthé) et explosif, leur mission séduction est réussi.




Vous pouvez télécharger un album live ici gratuitement!!

Pour Danakil, j'ai pris des photos pour reggae.fr et je n'ai pas suivi leur live. J'ai rencontré les responsables de la comm de Iwelcom (qui s'occupait de la promo de la soirée ce soir là). Donc aucun avis, si ce n'est que le public chantait en choeur, il y a eu quelques invités (dont Sebastian Sturm). Le concert s'acheva à plus de 23h30 sur une note totalement positive.

Big Up à Henri et Max de Iwelcom. Merci à Music Action pour leur prog terrible!!

Ah oui, une news en avant première : Je ne citerai pas le nom, mais préparez vos agendas pour le 06/12, une star du dancehall débarque à Paris.... :)

dimanche 4 octobre 2009

Tournées 2010!!

Comment ne pas anticiper l'année 2010. Après une année 2009 riche en concert de qualité (Buju Banton pour ne citer que lui a retourné le monde entier, Anthony B et son show enflammé au Cabaret Sauvage, etc.), Bamba Production vient de dévoiler leur roadster pour l'année prochaine.

Accrochez-vous, c'est du lourd!!
Au programme, donc :
Janvier-février : Tony Rebel & Queen Ifrica
Mars-Avril : Richie Spice
Mai-juin : Michael Rose
Juillet : Sizzla & Macka B (pour les festivals)
Juillet-Août : Shabba Ranks (!!!)

A savoir maintenant quelle salle bookera ces artistes. A suivre donc....

vendredi 2 octobre 2009

Live n Direct - Nouveau site reportage concert

Un nouveau site vient d'être créé : Live n Direct


Au menu : Des reportages de concerts, des vidéos, des photos, des interviews.
Un site fait par un ami et qui mérite réellement le coup d'oeil.

Bon courage à eux...