vendredi 26 juin 2009

The Congos - Entre rupture et réunion

S'il y a bien un groupe dont le nom évoque la qualité musical, il s'agit bien de The Congos.

Groupe mythique, "étudiants" du célèbre studio Black ark de Lee Scratch Perry, leur album "heart of the Congos" est tout simplement une perle! Aucun autre album n'atteint une telle qualité musicale. Les voix, les rythmiques (le célèbre fisherman!), les harmonies. RIEN n'est à jeter.

Ils ont déjà essayé de se reformer en 1996-1997 avant leur retour en 2006 et leur nouvel album "swinging bridge". Ce concert à été enregistré au SOB's de New York, le 05 novembre 1996.
CLIQUER SUR CE LIEN (ouverture dans windows media)

Lundi prochain, le 29 juin, se déroulera leur seul concert en région parisienne à Ris Orangis :

Venez nombreux, vous ne serez vraiment pas déçu!

samedi 20 juin 2009

Gregory Isaacs - Le Coolruler en live au Roxy, LA aout 1982

Alors que je lisais dernièrement l'ancien numéro de reggae vibes, Guillaume Bougard disait à quel point Gregory Isaacs était son artiste préféré.
Ceci est fortement louable aux vues des titres que nous a sorti le Coolruler à la grande époque du reggae. Son hit le plus connu restera gravé dans le marbre : Night nurse, chanson évocatrice, elle est rapidement identifiable pour tout fan de reggae qui se respecte, et est un passage obligé pour tout novice.

Même si aujourd'hui il n'est plus que l'ombre de ce qu'il a été dans les 70's, on ne peut que respecter (ou vénérer) cet artiste à la voix particulière et au style élégant.

Rien que pour celà, voici un live enregistré en août 1982 à Los Angeles dans la salle du Roxy. Accompagné des Roots Radics, il est au faîte de sa gloire et enchaîne les big tunes. Je ne vous conseillerais qu'une chose : Délectez-vous de ce bijou musical!
CLIQUER SUR CE LIEN (ouverture dans windows media)

....Une autre série histoire du "Reggae live" à suivre la semaine prochaine...

Queen Ifrica live direct on TV!

Queen Ifrica a fait une apparition télévisuelle dans le show matinal WPIX à New York le 12 juin dernier.
Elle venait promouvoir son nouvel album, Montego Bay, dans le cadre d'une semaine consacrée à la Caraïbe.
Découvrez cette vidéo produite par VP records :


vendredi 19 juin 2009

Tarrus Riley - Contagious (nouvel album!)

S'il y a bien un artiste qui est apprécié pour ses excellentes love vibes (sans pour autant se réduire à ce fond de commerce, bien sur), c'est Tarrus Riley. En fait, j'ai un parti pris pour cet artiste depuis la première fois où j'ai entendu sa voix.
Donc, pour le plaisir, voici la tracklist du nouvel album ainsi que la pochette :


Love's Contagious

Human Nature

Start A New

Young Hearts

S Craving

Let Peace Reign feat. Duane Stephenson & Etana

Man Kind Not Kind

Hi Grade Promotion feat. Demarco & Vybz Kartel

Stop Watch Yuh Brother

Living The Life Of A Gun

Good Girl Gone Bad feat. Konshens

Super Man


Aux vues des titres intégrés (déjà parus sur les one riddim albums pour la plupart), cet album s'annonce puissant. Le "good girl gone bad" avec Konshens a toutes les qualités d'un hit été, par exemple.


Une tournée aux US est dors et déjà prévue cet été . Espérons qu'il traverse l'atlantique et qu'il vienne nous présenter ce nouvel album à la rentrée.

mercredi 17 juin 2009

Alborosie - La Belleviloise, Paris 16 juin 2009

Ce mardi soir avait lieu la "launch party" du nouvel album d'Alborosie à la Belleviloise. Pas mal de personnes (300 environ) ont fait le déplacement pour l'italien. Soul Stereo assure le warm up et l'animation sound.

Arrivé sur les 20h, l'attente se fait avec Soul Stereo et une sélec oldies, rud a dub (un pur cut de Beenie man tout jeune!!) et quelques dubplates (dont la puissante combinaison Luciano et Barrington Levy). L'attente se fait longue au bout de 2 heures quand même.

Il faudra attendre 22h30 pour voir Alborosie débarquer sur scène (pour ceux qui ne l'avait pas remarqué il se baladait dans la foule avant) il commence un morceau acoustique. Alors qu'il avait débuté son 2nd morceau, il se fait interrompre pour basculer en sound system...Déçeption personelle car j'étais venu voir quelque chose de différent ( = alborosie en version acoustique!!). Toutes ses meilleures tunes y sont passées : herbalist, rastafari anthem, Kingston town (bien sur) et une (seulement) de son nouvel album, "I-rusalem". C'était le feu total dans la foule qui a apprécié le dynamisme et la communication d'Alborosie.

video

Puis au bout de 25 min (!!!!), il quitte la scène!!!! On a droit à une excuse vraiment vaseuse : "il fait 45 concerts, il est fatigué"....super. Soul Stereo reprend les platines, sous les huées de la foule dégoutée du traitement qui leur ait réservé. Le DJ annonce qu'Alborosie va revenir. Le public patiente encore, puis se fait une raison.

Au final, une promotion (but final de la soirée) hasardeuse (aucun album en vente par exemple), un showcase court malgré une ambiance du tonnerre.

vendredi 12 juin 2009

Agenda juin 2009 - quelques immanquables

Voici quelques concerts qui se dérouleront en juin.

1. Alborosie introduit son nouvel album avec au programme un showcase acoustique et une session sound system animée par Soul Stereo.
Tout ceci à la Belleviloise le 16 juin à 20 heures.
2. Tu Shung Peng viendront enflammer la scène Bastille le mercredi 17 juin, accompagné comme à leur habitude par Ras Daniel Ray.
Une des meilleures formations reggae français!!
3. L'évènement du mois de juin est le "retour" du groupe mythique The Congos en région parisienne. A l'aube d'un nouvel album, ils viendront se rappeler aux bons souvenirs des adeptes du reggae.
Ce concert se déroulera dans l'excellente salle du Plan à Ris Orangis le lundi 29 juin.
Pour le plaisir, voici le reportage Arte diffusé en 2006 lors de leur grand retour :

dimanche 7 juin 2009

Garance reggae festival 3ième soir - Queen Omega, Don Carlos, Barrington Levy 06 juin 2009


Soirée finale du Garance reggae festival. A l'affiche ce soir : Queen Omega, Don Carlos et le très attendu Barrington Levy.

Une polémique a gonflé en fin de soirée le vendredi soir : Barrington Levy a raté son avion et ne sera pas présent. Inquiétude chez les fans qui ont acheté leur place. Aucun démenti des organisateurs, jusqu'au moment où il l'annonce présent le samedi. Ouf de soulagement dans l'assistance!

il est 20h45 quand Queen Omega débarque sur scène. Une artiste nu-roots appréciée et qui donne tout ce qu'elle a sur scène. Et ce soir c'est encore le cas. Un show de qualité, pas exceptionnel mais d'une grande intensité avec ses titres habituels dont le puissant "judgement", ". De nombreux forwards dans le public qui se termine sur "warning".
Pour se faire plaisir, une petite vidéo prise l'année passée durant les zicalizes :


Le Dub Vision band s'installe et commence à jouer un morceau dub. Don Carlos débarque, tranquillement, tout en chantant. Il débute son set avec "livin in the city", avant d'enchainer sur "hoag and goat", "zion train", etc. Toujours la même vibes et ses habituels "I love you, but Jah love u more". Il big up Ken Boothe, Bob Andy et confirme la présence de Barrington Levy (lui aussi). Il y a eu un moment un peu off, mais après "holidays", "young girl" et le medley black uhuru, c'était dans la poche. Excellent concert !

Après quelques minutes, Jérome revient et nous annonce que Don Carlos a le droit à du rab. Il est donc revenu pour "satta massagana" alors qu'on le croyait bel et bien parti.

Après un laborieux changement de plateau, le Ruff cut band se met en place. Deux riddims en guise d'introduction et Barrington Levy déboule. Le public l'applaudit bruyament, signe d'une réelle attente (sa dernière apparition date de février 2004). Comme un echo au concert de Bob Andy la veille, il arrive sur "too experienced". Mais dès le début on peut remarquer qu'après quelques couplets il s'arrête de chanter, fait ses gimmicks vocaux .J'ai rarement vu un concert aussi nul!!! Passé l'évènement de sa venue à Paris, il n'y avait rien. Le ruff cutt le backait atrocement (aucun mix là où il fallait, trop de basse et aucune mélodie). La fin du concert tourne au ridicule (une reprise de marley remixé dancehall entre autre). Franchement quelle déception!!!
Une partie du public a déjà déserté la salle, déçu de sa prestation. Seuls les fans sont encore présents. Après son départ, aucun remerciement de garance, aucune annonce, sont-ils partis comme des voleurs?

Au final une soirée mitigée avec deux bonnes prestations (Queen Omega et Don Carlos) et une énorme déception. Et puis un spécial pour ce mc (jamalski) qui foutait sa merde...quel nase ce mec, en souhaitant ne pas te revoir!!!

Garance reggae festival 2nd soir - Bob Andy & Ken Boothe 05 juin 2009

Quel week-end chargé!!5 jours après l'ouverture à l'Elysée Montmartre, le Garance reggae festival se poursuivait en ce vendredi soir à la Halle nord de la Villette. Une première pour un garance festival dans ce hall. La salle est grande et dotée de deux balcons (avec des coins banquettes s'il vous plaît!!), d'une aération puissante rafraichissant l'atmosphère et d'une superbe sono.
On nous annonce que la soirée est complète, mais bizarrement, seule la moitié de la salle est remplie.

A notre arrivée, Natty est déjà sur scène. Un reggae pop à la Patrice. Très peu de choses à dire, si ce n'est que celà a été apprécié par une partie du public.

Le changement de scène est rapide et le Faya dub band s'installe. Une large formation dotée de 2 guitaristes, deux pianos, une basse et chose rare d'un flutiste. Une formation que l'on avait déjà vu aux zicalizes l'année passée où une partie du ruff cut band les avait rejoint. Et ce soir, c'est la même configuration! Ils entamment par une introduction.

Bob Andy, la "classe studio one" débarque sur scène sur "unchained". La voix est vacillante, vieillie, mais c'est pardonné vu la qualité de son concert : Hits sur hits ("too experienced", "let them say", "desperate lover", etc.), et une version acapella de "life" (du au manque de répétition avec le groupe). Il reste sur scène 50 minutes et part sur "I've got to go back home" où il a du mal à monter dans les gammes. Pour un second passage en France, il n'a cependant pas démérité.
video

Et pour le plaisir, son premier passage en France, avec Jérome en MC (toujours mieux que le vieux mc moisi, jamalski, des deux soirées garance 2009 :) )

Pas d'entracte et Ken Boothe débarque sur scène. La voix est intacte et il bouge beaucoup, communique avec le public, qui est clairement venu pour lui. Ses hits y passent tous : "crying over you", "when i fall in love", "artibella", etc. Une mention personnelle spéciale à "everything i own" que j'aime tout particulièrement.

video

Une heure d'un show intense et une fin spéciale puisque Bob Andy est rappelé et ils interprètent un titre en commun. Un de ces moments si rare mais tellement bon!!


Nous nous en allons après Ken Boothe. Finley Quaye arrivait juste après. Je laisse les personnes juger par elles même.

lundi 1 juin 2009

Garance reggae festival 1er jour - Jah Mason, Chezidek, Takana Zion 31 mai 2009

Le Garance reggae festival s'est ouvert hier à l'Elysée Montmartre avec une belle brochette de stars du reggae : Takana Zion, le jeune guinéen (23 ans) qui vient promouvoir son nouvel album, Chezidek qui surf sur le succès médiatique de son dernier opus et finalement Jah Mason.A notre entrée nous constatons que les rideaux ne sont pas tirés! Excellente nouvelle. Celà fait quelques mois que les concerts ne font pas le plein (crise éco? artistes récurrents sur le sol français? manque d'actualité des artistes? On se pose pas mal de questions...).
Au final, quelques 1 000 massives auront fait le déplacement.

Takana Zion ouvre le bal. Une tune nya en guise d'introduction avant de partir sur du reggae. Du reggae africain avec ses protestations habituelles (esclavage, pauvreté, etc.). Un artistes engagé avec une voix "à la" Pressure ou encore Sizzla. Il est fortement inspiré par le rap, et celà s'en ressent. Il part sur "black mafia". Peut être le seul morceau qui se rapprocherait du nu-roots JA. Une prestation de 40 minutes visiblement appréciée, malgré un manque de réaction flagrant dans le public.

Son entrée sur scène :
video

Le second artiste est Chezidek. Le homegrown band se met en place et là surprise : Omar Perry est annoncé en guest. Il vient faire deux morceaux ("rasta meditation" et "redder than red") et chauffe bien la salle avec quelques passages mixs bien pensés. Puis vient le tour de Chezidek. Surement l'artiste pour lequel je me suis déplacé ce soir! Et quelle prestation! La voix est soft, posée et sure. Il paraissait en manque de marques au début, visiblement à la recherche de réactions du public. Puis au fur et à mesure, il se lache, danse, pull up quelques tunes. Au menu, nous avons le droit à "hail far I", "herbalist", "harvest time" et deux puissantes versions de "dem a fight we" et "call pon dem". Il nous quitte sur "Far I" après 50 minutes.

Son arrivée :
video

Il est 21h40 quand Jah Mason est annoncé. Visiblement les massives sont là pour lui. En manque d'actualité et en perte de vitesse, il a trouvé le pays acquis à sa cause. Perso, je le trouve de moins en moins intéressant en live : Toujours la même chose, les mêmes paroles et les mêmes mimiques. Bref.
Son entrée sur "life so joyful" est de toute beauté quand même :)
Au menu, ses tunes habituelles : "wheat and tears", "farmer man", "princess gone", "keep the joy", etc. Il nous a fait un tune sur le "world a reggae" riddim avec un guest. Puis il est parti sur "hill vibes" après plus d'une heure de show.

"Life so joyful" :
video

Voilà, la première soirée est terminée et j'attend avec impatience les deux soirées restantes. Surtout celle avec Barrington Levy pour être franc. Le public quitte la salle qui est avouons-le un sauna! Une bonne soirée nu-roots que nous a proposé Garance.