samedi 30 mai 2009

Luciano - Le Cabaret Sauvage, Paris 26 mai 2009

Ce mardi 26 mai, Luciano, dans le cadre de son "Yes we can tour", s'arrêtait à Paris au cabaret sauvage . Accompagné de son éternel Jah messenjah band et de ses choristes Far east singers, il amenait deux invités : Jah Call et Carol Thompson.

L'ouverture des portes était prévue à 19 heures, mais le concert ne commenca qu'un peu après 21 heures. Entre 400 et 500 personnes s'étaient déplacées pour assister au show carré du Messenjah Luci. Que des fans et un public assez hétéroclyte en matière d'âge. Et oui, Luciano commence à devenir un vétéran sur la scène nu-roots! C'était loin d'être full, mais il y avait que des connaisseurs de Luci prêt à en prendre plein les oreilles (et les yeux)

le Jah messenjah band (sans Dean Fraser parti avec Tarrus Riley, ni Bo-Pee qui lui est avec Beres Hammond) s'installe, joue un tune (riddim old school dont je ne me souviens plus là) puis c'est au tour de Jah Call de faire deux titres (un sur le Truth & rights riddim et l'autre sur World a reggae). Bonnes vibes, les massives commençaient à bien bouger.
Puis les choristes (Far east singers) ont interprété à tour de rôle un titre (dont le steppin out of babylon). La aussi, c'était bien nice.
En guest, on a eu le droit à Carrol Thompson. Totale perdition, les gens commençaient à quitter le dancefloor (sauf devant où les gens avaient l'air d'apprécier). Bref, passons.

Puis le moment que tout le monde attendait : Luciano. La fosse s'est remplie d'un coup!!
Arrivée sur "I remember when", puis booommm!! Enchaînement de hits :"Messenger", "Give praises", etc.
Meme set mais malheureusement très habituel et similaire à celui de 2008, même mimiques. Mais c'est tellement bon de voir Luciano!!

Le son était bon : Une basse qui était perceptible, le saxo claquait. Sur ce point là, c'était nikel!!

Sinon, fyah pon la SNCF!! J'ai du partir avant la fin du concert sinon je dormais à Paris!!

La vidéo où Luciano arrive sur scène :

video

Setlist du show :
01 - Intro/Remember When
02 - Traveler
03 - The Messenjah
04 - Give Praise
05 - Ulterior Motive
06 - How Can You
07 - Jah Is My Navigator
08 - Jah Live
09 - For The Leaders
10 - Silver And Gold > Call On Jah
11 - Sweep Over My Soul
12 - Who Could It Be Now
13 - Your World and Mine
14 - Hills and Valleys
15 - Good God
17 - Stay Away
18 - I Will Survive
19 - No Evil
20 - It's Me Again Jah
21 - Lord Give Me Strength

vendredi 22 mai 2009

Bunny Wailer, Paris le 6 juillet 1990 - Un peu d'histoire

Le seul original Wailers encore vivant est annoncé en France, à Tournon sur Rhône dans le cadre du festival Fest'Route le 27 juin.
Voici un live de Bunny Wailer, qui était par la même occasion, sa première apparition en France. Plein de bonnes vibes, un son excellent et un Bunny toujours aussi mystique. U-Roy l'accompagnait ce jour là.

Ticket :


mercredi 20 mai 2009

Documentaire Alborosie

Voici un petit reportage sur Alborosie, live from the yard avec Sean Paul, Toots, Gentleman, etc.

samedi 16 mai 2009

Mavado - Cabaret Sauvage, Paris 12 mai 2009

De retour du concert évènement dancehall de ce début d'année. Mavado était pour la première fois en France, et c'était complet depuis déjà quelques semaines. Saïk et Lyricson ainsi que Party time assuraient la première partie et le warm up.

Une foule attendait déjà depuis une heure devant les portes lorsque celles-ci s'ouvrent. Certaines personnes en profitent pour gravir les barrières et rentrer "gratuitement". Au final plus de 1 000 personnes assisteront à ce concert.

Le début des hostilités démarre à 19h15 par Party time. Au programme, une sélection des meilleurs tunes nu-roots (Alborosie, Collie Budz, Million Stylez, etc.) avant la venue de Saïk.
Celui va essayer de motiver la salle. Il donne tout ce qu'il a devant un parterre très peu réceptif. Il n'aura pas déméritté pendant ses 25 minutes faisant monter deux invités sur scène.
C'est au tour de Lyricson de monter sur scène. Egalement 20 minutes de présence scénique pour un show carré et enflammé. Il va réussir à faire bouger le public.

Puis c'est au tour de Mavado de grimper sur scène. La salle se transforme et devient rouge. Rouge feu. Le public exulte et tout le monde crie lorsqu'il entame son "top shotta nuh miss". Pour les détracteurs qui ne voient en lui qu'un artiste à vocader, détromprez vous, il a une voix!! Par contre son DJ est à c*** : Il craque les platines à chaque fin de tunes. Titres que Mavado expédie en moins de 2 minutes. Au total il aura joué 29 titres pour un show de 56 minutes.
Et pendant toute la durée du show, le public suit Mavado sans faiblir. C'est impressionnant!!

Voici quelques vidéos prises de mon portable :

video video

Setlist du concert :
01. Top shotta nah miss
02. Gal ah bawl
03. Amazing grace
04. Touch di road
05. Weh dem a do
06. Gully side
07. Real mc Koy
08. Squeeze breast
09. Force it up
10. Inna di car back
11. High unda
12. Never believe you
13. Heartbeat
14. Last night
15. Chiney K
16. Dem a pree
17. Gangsta nuh play
18. Real killa
19. Better days (feat. chase cross)
20. I'am so blessed
21. Life of a gangsta
22. Money changer
23. Money
24. Dying
25. Don't worry
26.
27. On the rock
28.
29. I'am so special

vendredi 8 mai 2009

Dates futures (Luciano, Garance reggae festival)

N'oubliez pas le concert de Luciano le 26 mai au Cabaret Sauvage, dont voici le flyer :
La fin du mois de mai, et le début juin, seront fortement chargés (et consommateur d'€!!) puisque le Garance reggae festival revient cette année avec une affiche spécialement interessante! Point noir du festival : Chaque soirée est facturée 27.5€ (sans compter les after à 25€) Soit au total 90€ si vous voulez faire tous les concerts!! Alors à quand un festival reggae à Paris en plein air à moins de 100€?
Voici le flyer :
Avec au programme, donc :
JAH MASON, CHEZIDEK, TAKANA ZION : Le 31 mai 2009 à L'Elysée Montmartre
DON CARLOS - BARRINGTON LEVY - QUEEN OMEGA : le 06 juin 2009 à 20h30 à la Grande halle de la Villette
BOB ANDY & KEN BOOTHE, NATTY, FINLEY QUAYE : le 05 juin 2009 à 20h30 à la grande halle de La Vilette à Paris

Maxxo, Rootz Underground, Toots & the Maytals & Alpha Blondy - Le Zénith, Paris 7 mai 2009

Hier soir avait lieu le concert d'Alpha Blondy (en tête d'affiche), Toots and the Maytals, les jamaïcains de Rootz Underground et le français Maxxo.

Les plus perspicaces auront remarqué tout le matériel servant à filmer le concert. Ceci dans un seul but : La commercialisation d'un dvd live.
Eh oui!! Fans d'Alpha Blondy, prenez votre mal en patience, vous pourrez bientôt revivre cet évènement.


A l'ouverture des portes à 19 heures, le public n'est pas nombreux. Et lorsque nous pénétrons dans la salle, quelques 400 personnes sont prêtes pour Maxxo.
Le vainqueur du Web Reggae Awards 2007 aura fort à faire pour chauffer la salle. Malheureusement sa présence sur scène est très courte. Environ 25 minutes après le début de sa prestation, il nous quitte et par la même occasion nous laisse sur notre faim. Il n'a pas démérité et après quelques passages dancehall, il reçoit quelques bons "forwards".

Aucune place à l'improvisation ni au prélassement, la scène change dans les 10 minutes qui suivent avec un professionnalisme et une rapidité déconcertante. Il est temps pour Rootz Underground de pénétrer dans l'enceinte parisienne pour la première fois. Du roots à la Steel Pulse / Groundation. Aucun titre ne se démarque particulièrement, la voix du lead singer est bonne et au niveau musical ils assurent.
Cependant, je me suis légèrement ennuyé. Ils sont restés 45 minutes sur scène.

J'appréhendais ce moment là. Après une très mauvaise expérience l'année passée (voir post de juin 2008) Toots & the Maytals ont fait un show de malade. Une setlist habituelle mais toujours aussi efficace, un public chaud bouillant et un très bon "entertainer". Celà a fait un vide à son départ!
Toutefois, le set a été super rapide (manque de temps) et celà se ressentait sur la longueur des titres joués ; De plus le son virait à l'explosion des tympans certaines fois.

Je devais prendre le train alors je suis parti au début d'Alpha Blondy. Ce n'est pas grave, je regarderai le dvd :)

vendredi 1 mai 2009

U-Roy & Pablo Moses - Le Plan, Ris Orangis 26 avril 2009

Encore une excellente soirée au Plan ce dimanche 26 avril.
Les organisateurs avaient vu juste en amenant deux légendes du reggae : U-Roy, le fondateur du DJ style et Pablo Moses, le grasshoper. Quelques 500 personnes dans la salle pour un show de deux heures et des poussières.

A 20 heures, une foule compacte attend devant la salle que les portes s'ouvrent. Un public assez hétéroclyte puisqu'il y a aussi bien des jeunes que des cinquantenaires.

Il faut attendre 21 heures pour que le premier groupe s'installe. Une formation comprenant Bo-Pee en tant que guitariste (Luciano, Beres Hammond, etc.). Daddy U-Roy débarque sur scène, tranquillement, avant de prendre le mic.
Toujours aussi classe avec son chapeau et en costard, le Dj va pendant 50 minutes assurer un show de qualité. Tous ses titres les plus réputés y passeront : Wake the town, Ok Fred, same song, etc. Mention spéciale pour True Born African qui est mixé et pour le coup rajeuni. Il termine son set avec natty rebel après une longue version de go there natty.
U-Roy a été le premier artiste que j'ai vu en live lors du garance festival en 2002. J'ai l'occasion de lui dire après son concert en backstage. C'est une personne vraiment très agréable.
Après un court changement de plateau, Pablo Moses est annoncé. Le public est visiblement venu pour lui. Lorsqu'il débarque sur scène, une ovation rend son arrivée bruyante. Rasta convaincu, il clame sa croyance haut et fort avec son titre spirit of Jah en guise d'introduction. Les premières notes de dubbin is a must font trembler la salle.Chaque titre a le droit a son moment drum and bass du plus bel effet. Une effervescence s'empare du Plan, le public est conquis et pendant plus d'une heure les hits s'enchainent. Pas mal de discours engagés également avec une interrogation sur le terme "collateral dommages" lorsqu'il aborde le sujet des morts pendant un conflit. "Collateral means people!!" clame-t-il!! Give up, pave the way, a song, rasta, etc. sont entonnés. Le rappel se fera avec, évidemment : ready, aim, fire.


Voici une courte vidéo prise du backstage :

video

Après son concert, je suis parti faire une courte interview (20 minutes) avec des collègues de Radio Mille Pattes.Il nous a expliqué ses propos sur le terme collateral, il a parlé de la démocratie, de la pauvreté, etc. Mais également d'un futur album qui devrait sortir fin juin. A suivre donc. Un très bon moment également après celui passé avec U-Roy.
La revue, les vidéos et les jingles sont à suivre sur reggae.fr

Big up au Plan, à Music Action pour cette excellente soirée!!